logo article ou rubrique
Introduction (Extraits) de " Ecritures de la Révolution et de la guerre d’Espagne"
Geneviève Dreyfus-Armand et Odette Martinez-Maler : Récits personnels et écritures de la Révolution et de la guerre d’Espagne
Visites : 142 - Popularité :
12%
logo imprimer

En 2019, quatre-vingts ans après la fin de la guerre d’Espagne et
la Retirada, comment les fils et les filles de républicains espagnols
exilés entendent-ils transmettre les mémoires intimes d’événements,
pour eux si fondateurs ?
Comment ont-ils reçu, réinterprété et reformulé, au fil du temps,
les récits des expériences particulières autrefois vécues par leurs
parents ? Quels lieux, quels mots, quelles traces ont forgé – de façon
unique – leurs représentations de ce passé ? Et quelles expériences
singulières ont-ils faites, eux-mêmes, au sein de leur famille, de cette
transmission d’expérience historique ?
C’est la question que nous avons posée à vingt-six d’entre eux, nés
en Espagne ou bien en France – entre 1933 et 1958 – et dont nous
présentons, ici, les récits croisés. Ces enfants d’exilés ont répondu
à notre invitation avec une générosité et une sincérité inouïes, en
livrant – et certains pour la première fois – des fragments de leurs
mémoires sensibles. Leurs témoignages forment ainsi une mosaïque
inédite et émouvante dont la richesse est pleine d’enseignements.
[...]
Et loin de réduire l’évocation de la guerre d’Espagne à la séquence
du conflit armé proprement dit – 1936-1939 – et à celle de l’exode
désastreux qui a immédiatement suivi ce dernier, ils transmettent non
seulement la mémoire des combats mais aussi, en amont et en aval
de ces derniers, celles des idéaux et des espérances qui ont nourri les
engagements de leurs proches.
[...]
Le rapport aux archives privées est omniprésent dans tous ces récits personnels. Il apparaît dans les textes et à l’intérieur de ces derniers, à travers la publication de fac-similés d’archives, insérés et commentés de façon personnelle : lettres manuscrites, paroles rapportées, photographies extraites d’albums familiaux, grigris, fétiches, autant de lieux où travaille la mémoire vive, celle qui donne accès à la présence sensible du passé, plus qu’à la reconstruction militante ou savante de ce dernier. L’un des apports de ce volume est ainsi de présenter non seulement des témoignages nouveaux mais aussi des archives privées inédites, familiales et personnelles, dont la valeur évocatrice et affective est très impressionnante.

G. D-A et O. M-M


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • helios_gomez_1931.jpg
  • 102.6 ko / JPEG
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10